Qu’est-ce que le coaching ?

Quelle différence entre la formation, le mentorat, la psychothérapie, le counselling et le coaching ?

Bien qu’il y ait un certain recouvrement entre ces divers rôles, tant du point de vue des méthodes que des philosophies, il existe également des différences qu’il est bon de connaître :
– la formation a pour but de transmettre de l’information, des compétences et un savoir ;
– le mentorat a pour rôle de transmettre la connaissance, sur la base de l’expérience du mentor et par ses conseils ;
– la psychothérapie est « un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique. » (Ordre des psychologues du Québec) ;
– le counselling « est souvent utilisé sans distinction avec [la] psychothérapie [particulièrement aux USA] ; [il] peut se pratiquer au sein même d’une démarche psychologique globale, mais il se pratique souvent aussi dans un contexte de recherche de solution plus ciblée. C’est pourquoi la distinction n’est pas toujours facile à faire [entre counselling et psychothérapie]. Au Québec toutefois, on s’entend de plus en plus pour associer le terme counselling avec l’activité de l’aidant, psychologue ou autre, qui centre davantage son attention sur les difficultés concrètes du quotidien, plutôt que sur des problèmes plus profondément enracinés. » (Association des psychologues du Québec) ;
– le coaching « met l’emphase sur l’action que les clients ont l’intention de prendre pour réaliser leur vision, leurs buts et leurs désirs, [et il agit] dans le cadre d’un processus de réflexion et de créativité, afin d’inciter les clients à optimiser leur potentiel à la fois personnel et professionnel. » (ICF-Québec)

Du point de vue de la relation avec le client, nous pourrions résumer ainsi ces différences :
– la formation livre un contenu au client de manière ponctuelle ;
– le mentorat livre un contenu au client dans la durée ;
– la psychothérapie soutient le client dans l’élucidation de problèmes profondément enracinés ;
– le counselling soutient le client dans la résolution de difficultés concrètes du quotidien ;
– le coaching soutient le client dans la réalisation de son potentiel personnel et professionnel.

Existe-t-il différents types de coaching ?

Selon l’expérience du coach, nous pouvons distinguer différents types de coaching (pour des détails, cliquez ici) ; les types de coaching suivants se font entre le coach et une personne :
– le coaching exécutif (coaching de dirigeant) et de gestion ;
– le coaching de carrière et d’intégration ;
– le coaching d’affaires ;
– le coaching individuel.

Le coach peut aussi travailler avec plus d’une personne à la fois :
– le coaching d’équipe ;
– le coaching de groupe.

Dans quelles situations envisager du coaching ?

Plusieurs situations dans lesquelles vous vous trouvez, que ce soit dans votre vie personnelle ou professionnelle, sont favorables au coaching ; en voici quelques exemples :
– le cours normal de votre vie vous semble plus ou moins perturbé, vos perspectives ne sont pas claires, vous vous épuisez à la tâche ;
– vous prenez conscience que vous avez besoin de développer une qualité / une compétence particulière (par ex. relationnelle, émotionnelle, prise de décision) ;
– votre positionnement dans votre environnement de travail est en évolution et nécessite de faire face à de nouvelles exigences ;
– votre organisation exige que vous développiez certaines habiletés, soit nouvelles soit qui vont au-delà de vos habiletés actuelles ;
… et toute autre situation reliée à un changement, que celui-ci soit dans la continuité ou de nature imprévue.

Le coach vous apportera l’accompagnement nécessaire à votre évolution face au défi que vous désirez relever et, ce faisant, vous permettra de vous épanouir encore davantage.